Your Perfect Fit!
Menu

Installer soi-même un attelage

Nous produisons toujours nos attelages spécifiquement pour vos véhicules, sur la base des points de fixations et données techniques defines par les constructeurs automobiles. C’est pourquoi, les attelages de Brink peuvent être installés sur le châssis de chaque voiture sans crainte. Les manuels d’utilisation livrés avec chaque attelage décrivent en détail comment effectuer cette installation. Suivez minutieusement et à tout moment le plan, étapes par étapes de ce manuel d’utilisation.

Etape 1 - Démontage du pare-chocs

Le processus d’installation de l’attelage commence dans la plupart des cas par le démontage de votre pare-chocs arrière. Dans le manuel d’installation, nous indiquons dans la plupart des cas où se trouvent les points de fixation du pare-chocs arrière. Lorsque vous détachez le pare-chocs arrière de ses supports, celui-ci peut tomber et s’endommager. Veillez donc à bien soutenir le pare-chocs arrière pour qu’il ne tombe pas. Vous pourrez utiliser du WD40 comme aide au démontage du pare-chocs. Vous pouvez pulvériser ce spray hydrophobe dans les points de montage pour que le pare-chocs puisse glisser avec plus de souplesse des points de montage. Après le démontage, il vaut mieux placer le pare-chocs arrière sur un support solide. Ceci permet à nouveau d’éviter de marquer votre pare-chocs et de stabiliser celui-ci s’il faut le modifier avant d’installer l’attelage.

Etape 2 - Découpe du pare-chocs

Lorsque cela est techniquement possible, Brink développe ses attelages sans modifier l’aspect ou les caractéristiques du pare-chocs arrière. Malheureusement, cela est parfois impossible et il est nécessaire de faire une découpe du pare-chocs afin d’avoir  plus d’espace pour le les chapes ou pour créer un passage pour la rotule. Dans ces cas, nous fournissons presque toujours un gabarit autocollant, qui reprend les dimensions exactes de la découpe à effectuer. Vous pouvez coller cet autocollant à l’intérieur du pare-chocs arrière, ce qui vous fait gagner énormément de temps. Vous trouverez les instructions pour le positionner dans le manuel d’installation et/ou sur l’autocollant. Veillez toujours à  terminer avec soin la découpe de pare-chocs. Vous pouvez le faire en utilisant une scie à denture fine et en protégeant l’entaille avec du ruban à l’avance.

Etape 3 - Installer la traverse

Vous devez fixer la traverse à différents endroits sous le véhicule avec de la visserie aux points de fixation indiqués par le constructeur automobile. C’est pourquoi, la traverse dispose de « bras » latéraux fabriqués spécifiquement pour le véhicule. L’ancrage de ces « bras » au châssis diffère selon le type de véhicule en raison de l’emplacement des points de fixation et également de leur nombre. Suivez le manuel d’installation pour la bonne méthodologie. Les points d’attention sont :

Etape 4 - Retirer les capuchons en caoutchouc

ll vaut mieux bien les contrôler avant de commencer à monter la traverse. Pour protéger les filetages presents sur l’attelage au cours du processus de traitement de surface, on a protégé ceux-ci avec des capuchons en caoutchouc. Bien entendu vous devrez les retirer avant de procéder à l’installation.

Etape 5 - Nettoyer les surfaces de contact

Pour garantir une installation de qualité, il est important de bien nettoyer les surfaces de contact entre l’attelage et le châssis du véhicule. Il faut enlever les saletés, la corrosion et le revêtement de ces surfaces avec un grattoir ou une spatule.

Etape 6 - Traiter les perçages

Occasionnellement, il faudra parfois percer un trou supplémentaire dans le chassis. Pour empêcher la formation de rouille, il est nécessaire de traiter ces trous percés. Le traitement consiste en un nettoyage par aspiration des copeaux de fer et des déchets de forage et de l’apposition d’un produit anticorrosion.

Etape 7 - Etanchéifier le raccordement attelage/chassis

Sur certain modèles de véhicule, la barre anti encastrement peut être remplacée  par la traverse d’attelage après installation. Il est alors conseillé d’étanchéifier le raccordement entre le châssis et la traverse de l’attelage pour empêcher les infiltrations d’eau. L’eau qui s’infiltre ne peut en effet plus s’évacuer, et fera rouiller les longerons du châssis depuis l’intérieur.

Etape 8 - Couple de serrage

Dans un premier temps, serrez fermement à la main tout les boulons de fixation . Cela vous permet d’avoir légèrement de jeu pour positionner correctement la traverse. C’est alors seulement que vous pouvez serrer au couple l’ensemble des fixations de l’attelage à l’aide  d’une clé dynamométrique  comme indiqués dans le manuel d’installation.

Etape 9 - Installer soi-même le boitier

Pour l’installation du boitier qui reçoit la rotule RDSO, il faut également se conformer au manuel d’installation pour garantir un montage sûr. Veillez également bien faire passer les deux boulons de fixation à travers les chapes de l’attelage et le boitier. Si ce n’est pas le cas, le logement n’est pas monté correctement , et l’on ne peut donc pas fixer la rotule dans la bonne position. Il faut également monter le boitier avec le couple de serrage déterminés. Vous pouvez les retrouver dans le manuel d’installation.

Etape 10 - Installation du support de prise

Pour garantir un montage optimal et l’escamotage éventuel derrière le pare-chocs, il faut également se conformer au manuel d’installation pour installer le support de prise. Le manuel mentionne la bonne position du support de prise, telle qu’elle a été déterminée par le bureau d’étude Brink.

Etape 11 - Installation de la rotule

Pour l’installation de la rotule, il est également essentiel de se conformer au manuel d’installation. C’est uniquement ainsi que nous pouvons garantir un montage sécurisé. Il faut veiller à ce que l’installation de la rotule constitue la dernière étape du montage et que celle-ci se déroule donc quand vous avez déjà replacé le pare-chocs. Installer soi-même un attelage n’est pas à la portée de tous et demande des aptitudes professionnelles.

Etape 12 - Contrôle ultérieur

Après l’installation de l’attelage, il faut encore effectuer différents contrôles. Vérifiez d’abord si tous les matériaux de fixation ont réellement été utilisés. Vérifiez ensuite que le montage a été effectué sans marge de manoeuvre, par exemple un point de fixation non monté conformément au manuel, car non trouvé sur le véhicule. Si ces deux points sont contrôlés, vérifiez ensuite le fonctionnement de l’attelage si vous avez installé un système démontable sans outil ou escamotable. Contrôlez finalement si la prise peut réellement être escamotée derrière le pare-chocs. Les premières fois, ce mouvement peut être difficile. Dans ce cas, l’utilisation de WD40 peut aider.

Brink compte plus de 150 stations d’installation certifiées à proximité. Consulter l'ensemble des points de paramètre
<p>Brink compte plus de <strong>150 stations d’installation certifiées à proximité</strong>.</p>
Le choix des installateurs

Acheter

Il y a deux manières pour acheter l’attelage et le faisceau électrique de votre choix. Vous pouvez naturellement le faire  chez votre revendeur/installateur à proximité. Une manière plus rapide est de procéder à l’achat en ligne de votre attelage et faisceau électrique via ce site Internet.

Installer soi-même un faisceau électrique

Installer un faisceau électrique exige une grande expertise. C’est pourquoi, nous conseillons toujours de faire appel à une centre d’installation Brink pour qu’ils effectuent ce travail. Si vous disposez de connaissances fort développées, cela peut être une option d’installer soi-même un faisceau électrique.

Trouvez l’attelage correct pour votre voiture

Moteur de recherche simple en identifiant votre véhicule

Véhicule non trouvé !
Trouvez l’attelage correct pour votre voiture

Moteur de recherche simple en identifiant votre véhicule

Véhicule non trouvé !
Fermer le menu
header.logo
Sélectionnez votre langue
Suivez nous