Besoin d'aide? Appel: %s
Menu

Installer soi-même un faisceau électrique

Nous commercialisons toujours nos faisceaux électriques spécifiquement pour le véhicule. Ainsi, les faisceaux spécifiques Brink sont toujours munis des bonnes connexions, des bons raccordements, des bonnes longueurs et épaisseurs de câble à installer dans le véhicule. Les manuels d’utilisation livrés auprès de chaque faisceau spécifique décrivent en détail comment effectuer cette installation. Suivez minutieusement le plan étapes par étapes de ce manuel d’utilisation.

Etape 1 – Contrôler les circuits électriques

Avant de commencer l’installation d’un faisceau, il faut d’abord veillez à contrôler le bon fonctionnement des circuits électriques du véhicule à équiper. Vérifier le fonctionnement de l’ensemble des feux, et qu’il n’y ai pas de témoin de défaillance d’allumé au tableau de bord.

Etape 2 - Noter les réglages spécifiques du client

Vous avez bien entendu ajusté les réglages selon vos propres préférences. Il suffit de penser aux réglages tels que le code radio, la position du siège et le chauffage de siege, lorsqu’existant sur le véhicule. Notez tous ces réglages pour que vous puissiez les remettre à la bonne position après l’installation.

Etape 3 - Débrancher la batterie du véhicule

Pour travailler en toute sécurité, il est nécessaire de débrancher le pole négatif de la batterie. Ceci permet d’éviter des perturbations au moment où vous ferez le raccordement électrique.

Véhicules hybrides et électriques

Accordez une attention supplémentaire au débranchement du courant de votre voiture si vous possédez une voiture hybride ou électrique. L’arrivée de ces voitures coïncide avec le lancement de nouvelles technologies qui comportent de nouveaux risques, tels que des tensions électriques dangereuses s’élevant à des centaines de volt. Il faut donc toujours respecter le protocole NEN-9140 lors de l’installation des faisceaux électriques dans des voitures hybrides et électriques. Ce protocole décrit comment les installateurs peuvent procéder à une installation en toute sécurité dans des véhicules hybrides et électriques.

Etape 4 - Contrôler la préparation du véhicule

Les constructeurs automobiles livrent parfois leurs véhicules avec et sans préparation d’attelage. Ceci n’est pas visible de l’extérieur et l’on ne peut pas le contrôler à partir de la carte grise. Brink pare parfois à ce problème en fournissant un faisceau de câble supplémentaire avec les faisceaux électriques spécifiques pour le véhicule ou bien proposer un autre faisceau pour véhicule non préparé. De cette manière, vous pouvez installer le faisceau électrique sur le connecteur préparé, mais également à un autre endroit dans le véhicule si celui-ci devait manquer. Et Brink peut ainsi toujours proposer un faisceau qui convient.

Etape 5 - Déterminer le passage du cablage

Le point d’entrée pour le faisceau de câble est toujours indiqué dans le manuel d’installation. Ce passage se trouve en général dans le panneau arrière du véhicule, pour ainsi réduire au maximum le risque d’infiltration d’eau. L’endroit du point d’entrée est toujours prescrit par le constructeur automobile et dans la plupart des cas il a été préparé. Dans certains cas, il est encore nécessaire de percer. Dans ce cas, veuillez traiter le trou ainsi fait avec de la peinture anticorrosive.

Etape 6 - Câbler la prise

Câblez la prise et installez-la sur le support  de votre attelage. Pour l’utilisation d’une prise à 13 plots, les sept premiers plots ont la même fonction que celles des prises standards à sept plots. Dans le cas d’une prise à 13 plots, votre faisceau électrique est bien entendu muni du câblage supplémentaire qui est nécessaire pour les options supplémentaires d’un faisceau à 13 plots.

Etape 7 - Câbler EasyPin

Une partie substantielle des faisceaux électriques spécifiques pour véhicules Brink est équipée d’EasyPin. Ce système permet de simplement raccorder les broches du faisceau électrique à la prise. L’installation fastidieuse par vis pour chaque câble individuel n’est plus nécessaire avec EasyPin. Vous pouvez très rapidement introduire chaque fil manuellement dans la fiche. Grâce à un outil de démontage, vous pouvez très simplement déconnecter une broche potentiellement mal introduite (Pin out) et la connecter (Pin in).

Etape 8 - Tirer le cablage

La mise en placed cablage se fait à deux positions. La première position est à travers le point d’entrée dans le panneau arrière de votre voiture. Via ce point d’entrée, vous pouvez tirer le câblage en direction du coffre. Il faut faire preuve de prudence et de précision. Si vous tirez le câblage trop brusquement, le métal du véhicule peut endommager le toron du faisceau de câbles. Et votre câblage sera alors dénudé. A partir du coffre, vous devrez également tirer le câblage vers le côté avant du véhicule. Veuillez donc minutieusement écarter les panneaux latéraux à l’intérieur de votre voiture. Dissimulez proprement le câblage dans les espaces derrière les panneaux et veillez à ce que les panneaux puissent à nouveau être placés dans leur position d’origine. Lors de l’installation des panneaux, veillez à ne pas endommager le câblage.

Etape 9 - Set de retrait de garniture

Les panneaux de votre voiture sont souvent installés avec des clips fragiles. Veuillez donc à vous fournir un set de retrait de garniture, comprenant des leviers en forme de U et V. Il est très facile de les placer derrière les clips, vous pourrez alors facilement et prudemment démonter l’intérieur.

Etape 10 - mettre en place le cablage

Ressort de rappel

Avec un ressort de rappel, il est facile de tirer le câble de l’arrière vers l’avant. Ceci permet de réaliser des économies de temps car vous ne devrez pas écarter tous les panneaux.

Couteau de tapis

Veuillez ne pas utiliser de cutter pour retirer le ruban adhésif autour du câblage, mais un couteau de tapis. Grâce à sa tête courbée , vous réduisez fortement  le risque d’endommager des câbles dans le toron de fils.

colliers de serrage

Des colliers de serrage  sont pratiques pour guider le câblage. Faites attention lorsque vous les  fixez. Si vous les serrez trop, le câble peut se casser.

Etape 11 - Etablir la connexion

La prochaine étape est la connexion du faisceau électrique au véhicule. Il est très important que vous vous conformiez aux instructions du manuel. C’est uniquement ainsi que vous pourrez établir une connexion sécurisée sans perturbations. Il existe plusieurs façons pour établir des connections.

Etape 12 - contacts de prises

Chez certains constructeurs automobiles, il est assez simple d’utiliser les contacts de prises (les raccordements à la fin d’un câble). Vous pouvez simplement les ajouter dans la position souhaitée et numérotée dans les connecteurs d’origine. Faites attention car les contacts sont sensibles au sens. L’on peut très rapidement établir une connexion erronée, mais il est très facile de l’annuler en les retirant avec des outils spéciaux d’ extraction.

Etape 13 - Installer soi-même des raccords à compression

Les raccords à compression sont des petits connecteurs qui, à première vue, ressemblent fortement aux anciens scotch locks. Pourtant ils diffèrent complétement. Les scotch locks conviennent pour des câbles avec un diamètre moyen de 0,75 mm2 à 1,5 mm2. Les raccords à compression sont spécialement conçus pour le câblage de 0,35 mm2, une épaisseur qui correspond exactement à l’épaisseur d’un câble CAN-Bus. Les raccords à compression contiennent de petites lames aux embouts. Si vous introduisez le câble, les petites lames créent une petite entaille dans la paroi du câble. Ainsi le fil n’est pas interrompu, mais une certaine connexion se crée. L’intérieur argenté crée une conduction optimale.

Etape 14 - Manchon électrique

Dans certains cas, il faut couper un câble. Vous devez alors établir une nouvelle connexion en installant un manchon électrique sur l’extrémité du fil. L’utilisation d’une pince à sertir permet de créer la connexion optimale.

Gaine thermorétractable

Une gaine thermorétractable peut créer une connexion similaire que le manchon électrique. Cette gaine thermorétractable rétrécit de manière optimale autour du câble quand on la chauffe avec un sèche-cheveux.

Etape 15 - Etablir la connexion avec le CAN-Bus

Lorsqu’on établit des connexions avec le CAN-Bus, il faut prévoir nettement moins de câblage et de connecteurs dans le véhicule. Il est également très important que vous vous conformiez aux instructions du manuel. C’est uniquement ainsi que vous pourrez établir une connexion sécurisée sans perturbations sur le CAN-Bus. Certains points ont besoin d’une attention supplémentaire.

Conservez la torsion intacte

Le CAN-Bus dans le véhicule est délibérément torsadé pour que le signal soit correctement conduit, sans interruption. C’est pourquoi il est très important que la torsion reste intacte après l’installation des faisceaux électriques. Sinon le signal est interrompu.

Ne pas souder

Même si c’est demandé parfois par certains autres fabriquants, nous déconseillons fortement de souder sur le CAN-Bus. Dans la plupart des cas, les constructeurs automobiles refusent la garantie si vous appliquez cette méthode. La résistance à un certain endroit est alors tellement augmentée que le CAN-Bus peut causer des perturbations.

Installez uniquement du matériel fourni

Afin de garantir une installation correcte et d’ensuite accorder la garantie, il est très important d’uniquement utiliser les pièces fournies pendant l’installation.

N’utilisez pas de scotch locks

Le câblage du CAN-Bus est très mince. Pour cette raison, vous pouvez uniquement utiliser les raccords à compression fournis pour établir une connexion avec le CAN-Bus. Et donc, les scotch locks sont totalement inadéquats. Ne les utilisez jamais en combinaison avec un CAN-Bus. Ils sont destinés pour de plus grands diamètres de câbles et ils coupent le câblage fin du CAN-Bus.

Etape 16 - Raccorder les masses

Lorsque vous avez établi les connexions, il faut ensuite raccorder les points de masse. Encore une fois, il est très important que vous vous conformiez aux instructions du manuel. C’est uniquement ainsi que vous pourrez établir une connexion sécurisée sans perturbations. Le manuel mentionne exactement où se situent les points de masse pour le faisceau électrique dans le véhicule. Ceux-ci ont été testés par le constructeur automobile. Veuillez donc uniquement raccorder ce faisceau électrique à ces points.

Etape 17 - Etablir la connexion à l'alimentation 12V

Vous pouvez établir la connexion électrique de différentes manières. Pour les véhicules les plus modernes, il vaut mieux prendre l’alimentation à la boîte à fusibles sous le capot. Pour cette option, Brink a développé des porte fusible spécifiques. Ce porte fusible peut très facilement être branchée dans la boîte à fusibles où elle prend le courant nécessaire pour le faisceau électrique. Une autre manière pour établir une connexion électrique, est de s’alimenter en direct de la batterie. Ceci implique toutefois un contrôle ultérieur. Vérifiez si la batterie ne se vide pas et si cette méthode ne perturbe pas les circuits de mémoire de votre voiture. Lors de cette action, veuillez à nouveau observer le protocole NEN-9140 lors d’activités à des véhicules hybrides et électriques.

Etape 18 - Activer le faisceau électrique

Il se peut que vous deviez activer le faisceau électrique dans la voiture après installation. Lors de l’activation, l’attelage est enregistré dans l’électronique du véhicule, pour que toute l’électronique présente dans votre voiture puisse continuer à fonctionner correctement et à s’adapter dès qu’une remorque est attelée. Grâce à des outils de diagnostic universels, vous pouvez vous-même activer la plupart des faisceaux électriques. Les actions suivantes sont alors effectuées : désactivation des capteurs de recul, des feux de brouillard et du lane assist, et activation du TSP, du refroidissement supplémentaire et de la boîte à vitesses automatique.

Etape 19 - Faire appel à un concessionaire

Pour certains types de voiture, un concessionnaire est le seul à pouvoir activer le faisceau électrique. Il faut en outre prévoir des frais supplémentaires. Pour être conscient à l’avance de ces frais supplémentaires, Brink communique toujours cette méthode d’activation dans les spécifications techniques du faisceau électrique. Cela vous évite des surprises.

Etape 20 - Effectuer le contrôle du faisceau électrique

Avant de pouvoir réutiliser votre voiture, vous devez effectuer un contrôle détaillé de la fonctionnalité du faisceau électrique installé. Il existe plusieurs façons pour effectuer ce contrôle.

Fonction d’auto-diagnostic

Une partie de nosfaisceaux électriques spécifiques sont équipée d’une fonction d’auto-diagnostic. Après l’installation, le module intégré émet un signal rouge ou vert(led). Rouge signifie que l’installation n’a pas réussi, qu’il faut la refaire. Vert signifie que vous avez parcouru avec succès toutes les étapes. Grâce à la fonction d’auto-diagnostic, vous êtes toujours certain que l’installation du faisceau électrique s’est finalement correctement déroulée.

 

N’utilisez pas de lampes témoin

Pour des véhicules modernes, l’utilisation de lampes témoin vieillottes ne s’avère pas utile. La même chose vaut pour des petits testeurs avec des lampes led. En raison d’un captage de courant trop faible de ces produits, les systèmes CAN-Bus ne sont plus activés et passent en mode veille après seulement quelques minutes. Si votre faisceau électrique ne dispose pas d’un contrôle d’éclairage automatique, il faudra effectuer le contrôle à deux personnes. Après avoir branché la prise de votre remorque dans la fiche, il faudra vous-même prendre place derrière le volant, brancher le contact et commander toutes les fonctions d’éclairage de votre voiture. L’autre personne doit alors vérifier si les feux arrière, les feux de frein, les clignotants, les feux de brouillard et le feu de recul sur votre remorque fonctionnent effectivement.

Effectuer d’autres contrôles

Au cours de l’installation de votre faisceau électrique, il est nécessaire de démonter les garnitures intérieures. Après un contrôle d’éclairage réussi, veuillez les réinstaller à leur endroit original et contrôler si les parties intérieures n’ont pas été endommagées. Testez ensuite toutes les fonctionnalités de votre voiture, des commandes électriques des vitres au réglage des rétroviseurs extérieurs. Veuillez finalement réinitialiser tous les réglages personnels, tels que vous les aviez notés avant de procéder à l’installation.

Brink compte plus de 150 stations d’installation certifiées à proximité. Consulter l'ensemble des points de paramètre
<p>Brink compte plus de <strong>150 stations d’installation certifiées à proximité</strong>.</p>

Installer soi-même un attelage

L’installation d’un attelage est un travail spécialisé. Pour cela, Brink collabore intensivement avec des partenaires de montage. Nous vous conseillons de contacter un centre d’installation Brink. Si vous disposez de connaissances techniques développées, cela peut être une option d’installer soi-même un attelage.

Le choix des installateurs

Acheter

Il y a deux manières pour acheter l’attelage et le faisceau électrique de votre choix. Vous pouvez naturellement le faire  chez votre revendeur/installateur à proximité. Une manière plus rapide est de procéder à l’achat en ligne de votre attelage et faisceau électrique via ce site Internet.

Trouvez l’attelage correct pour votre voiture

Moteur de recherche simple en identifiant votre véhicule

Véhicule non trouvé !
Trouvez l’attelage correct pour votre voiture

Moteur de recherche simple en identifiant votre véhicule

Véhicule non trouvé !
Fermer le menu
header.logo
Sélectionnez votre langue
Suivez nous